Titre Psy qui danse vagu

Danse et thérapie

Je me souviens de mon enfance...
Je me souviens du bal du samedi soir ... Bals annuels, bal de quartier, mariages, fêtes où mes parents m'emmenaient danser. Terrain de jeu, terrain de joie, d'exploration et d'échanges. Le plus beau cours de danse !

De là date mon engagement et ma joie originelle pour le plaisir simple de la danse...
 

 

Je me souviens de mes 20 ans...
Mon ouverture au monde de la culture. Associée à mes amitiés et à mes amours.

 
 

Mes découvertes d'une certaine forme de Chanson et par enchaînement naturel ma curiosité pour l'Écriture, la Peinture, le Théâtre, la Danse contemporaine...

 

Je me souviens des magnifiques danseurs chorégraphes : Carolyn Carlson, Angelin  Preljocaj... Et mon trouble des premières fois devant tant d'étrangeté et de création.
 

 

Je me souviens de la psy qui danse ...
Plus tard déjà établie comme psychologue j'ai fait la rencontre de la « Thérapie par la danse ». A la croisée de mon métier et de ma passion, la danse. Ce fut à l'occasion de ma découverte de « l'Expression Primitive » initiée par France Schott Billmann et le créateur de la méthode : Herns Duplan.

 

Je me souviens de la guérison...
A 40 ans, c'est mon expérience douloureuse de la maladie et de la souffrance du corps, qui a radicalement transformé ma perception de la  vie.
A partir de là, j'ai ressenti le désir d'associer mon expérience de psy avec la nécessité d'impliquer le corps en mouvement dans toutes les formes de guérison.

 
Phrase bas de page